« Rester c’est exister, voyager c’est vivre »

by ⭐admin_NEF

Cette rencontre se déroule à Antiparos au large des Cyclades.

Voici le portrait de Nandini, 22 ans, diplômée d’un Master à Sciences Po.
C’est elle qui a passé la journée d’anniversaire à mes côtés, ce fameux 27 août 2018. C’est elle qui dans mon cœur a fait basculer cette journée, normalement solo et tranquille en journée inoubliable.

LA RENCONTRE

Au port de Paros : il est 9h30.

J’attends l’arrivée du bateau reliant l’île de Paros à une toute petite île nommée Antiparos, un bijou grec. Celui-ci arrive à 9h50. J’y prends place. Nandini que je ne connais pas encore, s’installe à ma gauche. Et quelques minutes plus tard, le bateau prend le large.

Assez rapidement, elle engage la conversation sur une simple question, son café à la main et finalement, c’est tout le trajet qui se déroule de vive voix dans le partage de nos projets, de notre voyage et de sa vision. Et durant ces quelques instants et intuitivement, on décèle une telle connexion que l’on décide de visiter cette petite île à deux.

Le soleil, le cadre et la paix sont au rendez-vous. Le respect, la joie et un début d’amitié suivent le pas.

Arrivées à Antiparos, nous décidons d’aller à la plage pour profiter pleinement de la mer dont on ne peut s’en passer. Nous empruntons un chemin plus ou moins long et pénible en bord de route sous une chaleur étouffante, jusqu’à tomber sur une plage splendide où nous ne sommes qu’une vingtaine de personnes. Les paysages sont à couper le souffle et la mer est d’une beauté folle.


Nous discutons, nous rigolons, nous nous surprenons, nous apprenons et nous nous émerveillons ensemble, continuellement, de tout ce que la Terre nous offre, de notre rencontre aucunement fortuite, de notre amour pour Dieu, de nos espoirs et rêves réalisables. Je vous assure, jusque maintenant, cette rencontre me laisse sans voix tant elle a été mue par une main puissante et ô combien généreuse !

Fabuleux.

Le courant passe bien, le courant passe trop bien. Nandini, je n’ai qu’une envie c’est de rester encore avec toi et d’immortaliser ce moment !

Je lui parle alors de mon blog consacré à l’audace et à la luminosité féminine, consacré aux femmes que je rencontre sur mon chemin. Je veux l’interroger, je veux que par son témoignage, d’autres femmes puissent être galvanisées par son dynamisme et sa personnalité. Des perles comme Nandini ne s’oublient pas, ne s’échappent pas ! Et elle accepte, je suis si contente ! Cette pro du théâtre se livre face à la caméra, avec ses tripes comme à son habitude. Merci Nandini.

Je vous invite alors à écouter son cœur battre d’amour pour vous. Il est précieux.

(Soyez indulgentes, s’il vous plait : c’est ma première vidéo amatrice ^^)

Et en audio :

Plus tard et après avoir passé, je pense, 4 heures dans l’eau et au soleil, nous décidons d’aller manger un bout ensemble, de trinquer à ma nouvelle année accordée et de s’aimer. Simplement. Par grâce en plus, nous tombons sur un serveur très gentil et souriant qui sait ce que veut dire la relation clientèle. Un bon plat de pâtes nous rassasie largement.

Mais le temps passe, mon ferry est dans quelques minutes et Nandini qui elle ne prend pas le retour, décide d’aller sur une autre petite île qui s’appelle Pounta.

C’est-à-dire que nos chemins prennent fin sur le port d’Antiparos tout comme ils avaient commencé initialement. La tristesse est perceptible car on sait que l’on se reverra dans longtemps. Mais avant de te quitter une fois de plus Nandini, laisse-moi te dire ce que je ressens pour toi.

NANDINI 

Tu es une personne incroyable.

Tu es celle qui m’a accompagnée durant ma journée d’anniversaire mais en fait, c’était toi la star, c’était toi Nandini Star. Tu étais tellement éblouissante et pétillante que tu rayonnais. Comme je te l’ai dit, j’aurais pu discuter avec toi durant des heures encore sans jamais m’en lasser. Ton histoire m’a touchée. Tu as traversé des situations difficiles mais en tant qu’étoile féminine, tu te tiens toujours debout, débordant d’une vitalité sans fin.

Ne change pas Nandini, oh non, ne change pas. Des personnes comme toi se font si rares. Ton infinie bonté n’a d’égale que ta loi que tu te fixes tous les jours de ta vie à savoir : répandre l’amour autour de toi. Et ta joie communicative, ton respect pour l’autre, ta sincérité, ton humour, ton cœur et je pourrais continuer comme ça pendant des heures, TOUT m’impressionne chez toi !

Nandini pardon, je t’aime depuis le début. Ta vitalité et ton intelligence m’ont à de nombreuses reprises étonnées. Tu connais tellement de choses et puis tu te plais tant à les partager que l’on ne peut que prendre plaisir à t’écouter.

Tu es vraie et joyeuse, aimante et soyeuse. Continue à être une étoile pour d’autres. Continue à briller, à devenir celle en qui je crois. En fait, oui c’est ça : brille telles des pierres précieuses si rares que l’on donnerait tout pour les avoir. Brille de mille feux Nandini et perce le cœur de ceux qui ne vont pas bien dans la vie car ta lumière vivifiante éclaire les cœurs tristes, éclaire les ténèbres. Soit la lumière dont on a besoin Nandini. Sans fin, soit notre étoile.




LES RETROUVAILLES 

Quatre mois plus tard, un fameux 15 décembre 2018, nous nous retrouvons pour un brunch à Pancake Sisters  (je vous recommande d’ailleurs ce petit cocon du 10ème arrondissement pour savourer entre amis^^) et croyez-moi, lorsque vous quittez une personne et que vous la revoyez des mois plus tard vêtue de couches et sous-couches à n’en plus finir, l’étonnement est au rendez-vous ! D’ailleurs c’est l’une des premières phrases que Nandini m’adresse lorsqu’elle me voit :

 » Oula ça fait bizarre de te voir aussi couverte « , hum.

Mais ce n’est pas cela qui nous arrête ; nous rentrons au chaud et discutons de tout ce qui s’est déjà passé entre temps. Nous essayons de rattraper le temps. Nous apprenons encore plein choses l’une sur l’autre, se remémorant nos souvenirs de cette seule et unique journée passée ensemble et profitons en même temps de ce moment présent en mangeant comme des gourmandes.

Cela m’a fait plaisir de te revoir Nandini. Et cela m’a confirmé dans l’idée qu’une rencontre éclair peut devenir un pluriel éternel. La nouvelle année est devant nous. Embrassons-la ensemble et soyons toujours l’une pour l’autre, cette éblouissante étoile.

You may also like

Leave a Comment